Société d'émulation
de Roubaix
Accueil > LE TRAVAIL > Le monde du travail > La situation de l'emploi à Roubaix de 1921 à1938

La situation de l'emploi à Roubaix de 1921 à1938

goole+ facebook twitter

 

LA SITUATION DE L’EMPLOI A ROUBAIX DE 1921 A 1938


Société d’Emulation de Roubaix, Bulletin N° 1, mars 1993

 


Le problème considérable que posent à nos contemporains les difficultés de l’emploi nous fait parfois oublier que les générations précédentes ont aussi connu des périodes de chômage.


Entre les guerres de 1914-18 et 1939-45, l’activité économique a dû supporter des phases difficiles et les autorités s’efforcent de faire face à la situation.


Si de nos jours le chômage est traité au niveau national, à l’époque, ce sont les caisses syndicales qui organisaient les secours avec une aide municipale importante comme on le verra par les chiffres qui suivent extraits du rapport du Maire de 1938.


Le Fonds municipal de chômage a été créé par délibération du Conseil municipal en date du 23 septembre 1921 et approuvé par M. le Ministre du Travail le 11 octobre suivant Pour l’année 1922, nous relevons 3 425 chômeurs pour la somme de 58 248,00 francs  ; les bureaux sont installés rue Marie Buisine, 57, dans les locaux de l’ancienne crèche municipale.


Les opérations commencèrent effectivement la semaine du 21 au 26 novembre 1921, à la suite de la grande grève, et ne cessèrent de fonctionner jusqu’en 1939.


Dès la première semaine, 232 chômeurs furent secourus par le Fonds municipal pour la somme de 3 939 francs. Les semaines suivantes virent diminuer ce nombre, pour arriver, à la dernière semaine de décembre, à 149 chômeurs.


17 983 francs 50 furent payés à titre d’allocations pendant l’année 1921.


Pour l’année 1922, nous relevons 3 425 chômeurs pour la somme de       58 248,00 francs
Pour l’année 1923, nous relevons    944 chômeurs pour la somme de       15 958,50 francs
Pour l’année 1924, nous relevons  1 230 chômeurs pour la somme de      19 788,00 francs
Pour l’année 1925, nous relevons  2 360 chômeurs pour la somme de       41 055,00 francs
Pour l’année 1926, nous relevons    980 chômeurs pour la somme de       16 425,00 francs
Pour l’année 1927, nous relevons  3 532 chômeurs pour la somme de 1 133 343,00 francs
Pour l’année 1928, nous relevons    855 chômeurs pour la somme de      167 901,00 francs
Pour l’année 1929, nous relevons    187 chômeurs pour la somme de      25 628 ,00 francs
Pour l’année 1930, nous relevons    489 chômeurs pour la somme de       81 343,00 francs
Pour l’année 1931, nous relevons  5 263 chômeurs pour la somme de 2 334 843,00 francs
Pour l’année 1932, nous relevons 10 881 chômeurs pour la somme de 12 119 555,00 francs
Pour l’année 1933, nous relevons  8 760 chômeurs pour la somme de 11 448187,00 francs
Pour l’année 1934, nous relevons 12 376 chômeurs pour la somme de 17 561 106,50 francs
Pour l’année 1935, nous relevons 12 631 chômeurs pour la somme de 21 083 910,00 franc
Pour l’année 1936, nous relevons  9 958 chômeurs pour la somme de 17 451 973,45 francs
Pour l’année 1937, nous relevons  6 787 chômeurs pour la somme de 11 805 993,00 francs
Pour l’année 1938, nous relevons  6 895 chômeurs pour la somme de 11 809 045,00 francs


La ville de Roubaix accordait aux caisses syndicales de chômage, depuis l’année 1924, une subvention égale à 33 % des secours payés par lesdites caisses.


A l’origine, le service de pointage et de paiement se faisait 57, rue Marie Buisine. En décembre 1931, ce service fut transféré salle des fêtes, rue de l’Hospice. Le 3 septembre 1934, par suite des travaux de restauration de cette salle, il fut transféré à nouveau 29, rue Nain.


Enfin, devant le nombre toujours  croissant des chômeurs inscrits, un deuxième bureau de pointage fut ouvert le 19 novembre 1934, au Foyer municipal d’Education Ouvrière, rue Jules Guesde, et la ville fut divisée en deux secteurs.


Le chômage n’avait pas alors la gravité et la durée qu’il revêt aujourd’hui mais la note ci-dessus rappelle que le plein emploi n’était pas forcément à la portée de nos parents.

 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * .


Il n'y a aucun commentaire pour le moment.