Société d'émulation
de Roubaix
Accueil > LES EPHEMERIDES > Arts et loisirs > Ephémérides roubaisiennes - semaine du 23 au 29 avril

Ephémérides roubaisiennes - semaine du 23 au 29 avril

goole+ facebook twitter
 
 
 
EPHEMERIDES ROUBAISIENNES
 
 
SEMAINE DU 23 AVRIL AU  29 AVRIL
 
 
 
23 AVRIL 1796 :
 
 
Les inhumations sont reportées au sud de la ville, le long du sentier qui conduit à la Potennerie, au lieu dit Champ de Beaurewaert, bien national provenant des seigneurs de Roubaix et que l’administration des Domaines cédait à la commune pour en faire un cimetière.
 
 
 
24 AVRIL 1491 :
 
 
Pierre de Roubaix, Seigneur du lieu, institue la compagnie des arbalétriers dite de Saint Georges, qu’il dote d’un hôtel avec quelques revenus et pour laquelle il fait édifier la chapelle Saint Georges. La charte d’institution des arbalétriers nous a été conservée par la copie qu’en a faite le greffier Monier e 1680.
 
 
25 AVRIL 1876 :
 
 
Mort de Monsieur Jules Deregnaucourt, député du Nord
 
 
26 AVRIL 1690 :
 
L’armée espagnole, campée à Dottignies, frappe Roubaix d’une énorme contribution de guerre. Le maréchal, duc d’Humières, fait défense à peine de la vie de déférer aux ordres ou mandements d’Espagne, promettant de dédommager ceux qui en souffriraient, et déclarant en vertu des lettres de Sa Majesté Louis XIV sur les représailles, que «  pour un village ou cense brûlée sur le territoire français, outre le dédommagement, il serait brûlé dix villages ou censes dans les terres de la domination d’Espagne. »
 
 
27 AVRIL 1668 :
 
 
Le Pape Clément IX accorde des indulgences aux fidèles, visitant l’église paroissiale de Roubaix et y priant pour les fins ordinaires, c'est-à-dire pour l’union entre les princes chrétiens, l’extirpation des hérésies et l’exaltation de la Sainte Eglise.
 
 
28 AVRIL 1690 :
 
 
Inventaire des argenteries de l’église paroissiale de Roubaix, 2 chandeliers et 20 cœurs d’argent sont portés à la Monnaie et produisent une somme de 226 livres 12 sous. L’expédition ruineuse d’Angleterre pour rétablir Jacques 1er sur le trône, et celle d’Allemagne avaient apporté une grande gêne dans les finances. Après avoir essayé une foule de mesures fiscales et altéré les monnaies on eut recours à l’argenterie des églises.
 
 
29 AVRIL 1793 :
 
 
L’administration municipale de Roubaix confie au citoyen Jean Michel Boissière toutes opérations relatives à l’établissement des impositions de la commune ; opérations qui avaient rencontrées jusqu’alors toutes sortes d’entraves. Le dit citoyen Boissière accepte ces fonctions avec serment de les remplir en son âme et conscience.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * .


Il n'y a aucun commentaire pour le moment.