Société d'émulation
de Roubaix
Accueil > LES EPHEMERIDES > Arts et loisirs > les éphémérides roubaisiennes- 8 au 14 janvier

les éphémérides roubaisiennes- 8 au 14 janvier

goole+ facebook twitter

 

EPHEMERIDES ROUBAISIENNES

SEMAINE DU 8 AU 14 JANVIER

 

 

8 janvier 1791

Un règlement de police municipale enjoint aux gens de métier travaillant pour la commune de se rendre en toute hâte sur le lieu des incendies et de faire toutes les diligences nécessaires pour les arrêter, et invite tous les citoyens à porter secours. Il n’y avait pas encore de pompes (Théodore Leuridan. Histoire de Roubaix, tome IV, page 201).

9 janvier 1866

Dans sa séance de ce jour, le Conseil municipal, appelé à exprimer son avis sur l’enseignement primaire, déclare vouloir conserver à la fois l’instituteur laïque et les frères des Ecoles chrétiennes. (Rapport sur l’administration et la situation des affaires de la ville de Roubaix pour 1866).

10 janvier 1871

La commission municipale accepte le legs de 3000 francs faits par M. Henri Lestienne, en faveur des pauvres de Roubaix, et témoigne sa gratitude pour la mémoire du donateur. (Rapport sur l’administration et la situation des affaires de la ville de Roubaix pendant la durée de la commission municipale, 25 septembre 1870-5 avril 1871).

11 janvier 1867

Des médailles d’honneur sont décernées par la ville aux médecins et élèves de l’école de médecine de Lille, qui s’étaient plus particulièrement distingués pendant l’épidémie de choléra de 1866. (Journal de Roubaix du 16 janvier 1867).

12 janvier 1773

Arrêt du conseil d’état qui autorise la commune de Roubaix :

1° : à percevoir pendant dix ans les droits supplétifs d’octroi de 2 patars sur chaque lot d’eau de vie qui passera sur le territoire de Roubaix, et 6 deniers sur chaque pot de vin vendu ou encavé par les marchands ou habitants sans exception, pour les deniers en provenant être employés à l’acquit des charges de la commune ;

2° : à établir, en cas d’insuffisance des droits ci-dessus, une cotisation capitale sur touts les habitants. (Théodore Leuridan. Histoire de Roubaix, tome IV, page 144).

13 Janvier 1858

Nomination de M. V. Wallet, commissaire de police à Verdun, au poste de commissaire central de Roubaix, en remplacement de M.Véry qui avait reçu une nouvelle destination. (Journal de Roubaix du 27 janvier 1858).

14 Janvier 1866

Une intéressante cérémonie avait lieu ce jour là, à l’église Notre Dame, L’Union chorale faisait bénir sa bannière due à la générosité de M. Jules Brame. La société a fait entendre deux chœurs qui ont été parfaitement exécutés : O Salutaris et Dieu le Veut.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * .


Il n'y a aucun commentaire pour le moment.