Société d'émulation
de Roubaix
Accueil > LES EPHEMERIDES > Arts et loisirs > les éphémérides roubaisiennes- semaine du 25 juin au 1er juillet

les éphémérides roubaisiennes- semaine du 25 juin au 1er juillet

goole+ facebook twitter

 

 

EPHEMERIDES ROUBAISIENNES

SEMAINE DU 25 JUIN AU 1er JUILLET



 

25 JUIN 1840 :

 


M. l’abbé Libert, ancien vicaire général à Rouen, retiré depuis quelque temps dans sa famille à Linselles, est frappé d’apoplexie dans la chaire de l’église Saint Martin, à Roubaix, au moment où il venait d’adresser un sermon aux enfants qui faisaient leur première communion dans cette église. – les secours empressés qu’on lui a portés ont été inutiles ; il avait cessé de vivre.


26 JUIN 1848 :

Un détachement nombreux de la Garde Nationale de Roubaix, parti le dimanche soir pour se joindre aux volontaires lillois et voler avec eux au secours de leurs frères combattant pour la défense de l’ordre public, entre à Paris le lundi dans la matinée. Un poste leur est assigné dans le jardin des Tuileries, près d’un souterrain où sont renfermés 1200 prisonniers.

27 JUIN 1851 :

M.Thiers combat victorieusement la fameuse proposition de M. Sainte Beuve, qui est repoussée à une majorité imposante.- Roubaix reconnut le service signalé que M.Thiers avait rendu à l’industrie, en lui faisant hommage d’une magnifique médaille d’or, produit, en partie, d’une souscription.

28 JUIN 1796 (10 messidor an IV) :

Fête de l’Agriculture. Les 24 laboureurs de Roubaix, les plus âgés, chacun portant un instrument aratoire et accompagné de sa femme et de ses enfants chargés de bouquets et de feuillages, se réunissent vers deux heures après midi sur la place publique. De là le cortège se rend à la campagne, où le président de l’administration municipale trace un sillon dans un champ désigné à cet effet. La journée se termine par des danses et des champs civiques, « qui laissent à chacun le souvenir d’une fête si belle et si digne d’un peuple libre. »

29 JUIN 1848 :

Retour du détachement de la Garde Nationale de Roubaix qui était allé à Paris combattre l’insurrection. Heureusement nos Roubaisiens, qui s’étaient trouvés dans la terrible catastrophe de la Place du Carrousel, n’avaient aucune perte à déplorer. Tourcoing avait un blessé.

30 JUIN 1866 :

Décret qui déclare d’utilité publique l’ouverture de la promenade dite de Barbieux.


JUIN 1636 :

Pendant le mois de juin 1636, à Roubaix, les cérémonies ordinaires de baptêmes n’ont pu être remplies en leur temps ; car il était interdit de converser ensemble à cause de la peste.

1er JUILLET 1857 :

Monseigneur Desprez, nommé à l’évêché de Limoges, vient à Roubaix. Pendant les courts instants qu’il peut accorder à ses anciens ouailles, le vénéré prélat procède à la consécration de l’autel de la Sainte Vierge, en l’église Notre Dame.

 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * .


Il n'y a aucun commentaire pour le moment.