Société d'émulation
de Roubaix
Accueil

Bienvenue sur le site de la Société d'émulation de Roubaix !

 

La plus ancienne société de la ville, créée en 1868,

met à votre disposition ses travaux réalisés au fil du temps par ses nombreuses "plumes".


Aujourd'hui, toujours aussi dynamique, elle édite deux fois par an son magazine "Gens et Pierre de Roubaix" qui, avec ses articles variés, vous plonge dans l'univers d'une grande ville du Nord de la France qui n'en finit pas de tisser son avenir...

Le numéro 23 va sortir le 13 novembre 2017, il est disponible par internet avec le bon de commande que vous trouverez tout en bas de la page d'accueil, à imprimer et à envoyer à notre siège social : S.E.R. 26, rue du Château 59100 ROUBAIX

 

NOTRE SERIE DE CONFERENCES 2017 : HISTOIRES ROUBAISIENNES

Les conférences-débats de la Société d'Emulation de Roubaix

Gilles Maury, Président de la S.E.R. et François Vergin, Animateur du Patrimoine animeront une table ronde sur le thème de l'Artdéco. Lors de cette table ronde, Marc Drouet, Directeur régional des Affaires Culturelles sera présent et participera aux différents échanges. Le nouveau magazine Gens et Pierre de Roubaix sur le thème Art Déco, sera disponible ce jour-là. Il vous sera possible de prendre votre adhésion pour l'année 2018 (25 €) et recevoir, chez vous, les deux magazines suivants.

samedi 4 novembre 2017 à 11 heures

A la Médiathèque de Roubaix, 2 rue Pierre Motte

"L'Art déco"

 

 

 

gauche droit
  • Sortie La Redoute
  • Le Colisée
  • VUE DE RX CONDITION PUBLIQUE 001
  • Avenue Motte usine
  • DSC_0033
  • ChateauVaissier1911
  • Ets Lemaire 022
  • fraternitéBlog
  • Image 2
  • GBM
  • barbieux42
  • RBX_MED_CP_A11_L2_S2_010
  • 24401_incentive_la-piscine
  • Roubaix-2000-vers-1978
  • Coqs4
  • Gare 1950
  • Mairie de Rbx

ACTUALITES

Voir toutes les actualités

LES DERNIERS ARTICLES

25 novembre au 1er décembre

LES EPHEMERIDES ROUBAISIENNES

 

 

 

 

 

SEMAINE DU 11 AU 17 NOVEMBRE

 

 

11 NOVEMBRE 1849 : Distribution des récompenses décernées à l’occasion de l’exposition 1849- malgré les circonstances calamiteuses qui venaient d’assaillir l’industrie, l’exposition de 1849 fut loin d’être sans résultats pour la fabrique de Roubaix. Deux décorations – à M.M.Henri Delattre et Théodore Descat.- 5 médailles d’or, treize médailles d’argent, six médailles de bronze, trois mentions honorables et une citation favorable, ensemble trente récompenses furent le prix de ses efforts et des ses progrès. (Th.leuridan, Histoire de Roubaix, T5, p 197).

 

 

12 NOVEMBRE 1729 : L’évêque de Tournai approuve et confirme la fondation projetée par la veuve de Philippe Dominique Delebecque, marchande à Roubaix, d’une chapelle, dans l’église paroissiale, sous le titre de Notre Dame des Affligés, où l’on célébrait la messe tous les jours à perpétuité.

 

 

13 NOVEMBRE 1409 : Donation à l’hôpital Sainte Elisabeth, par dame Isabeau de Roubaix, de cent livres parisis, monnaie de Flandre, assignées sur le fief du frêne à Croix, tenu de la seigneurie du Broeuq.

 

 

14 NOVEMBRE 1842 : Inauguration de la section du chemin de fer de Lille à la frontière par Roubaix et Tourcoing. Chacun sait quelle influence exerce sur la prospérité de notre ville ce mode de locomotion par lequel s’accomplit chaque jour un immense mouvement de marchandise et de voyageurs, et qui nous met en communication rapide avec Lille, paris, la Belgique, le monde entier.

 

 

15 NOVEMBRE  1866 : Le Conseil municipal de Roubaix vote une pension de 1200 francs au jeune Weerts, pour aller à Paris suivre les cours de peinture de l’école des Beaux Arts. (Rapport sur l’Administration et la situation des affaires de la ville de Roubaix, 1866, titre II, section III).

 

 

16 NOVEMBRE 1876 : Le Conseil municipal décide la création immédiate de l’enseignement du tissage et de la teinture et vote les crédits nécessaires à l’installation provisoire de ces cours dans l’ancien asile, rue Sébastopol. (Rapport sur l’administration et la situation des affaires de la ville de Roubaix- 1876, T II, section IV).

 

 

17 NOVEMBRE 1818 : Lettres patentes du roi Louis XVIIi, octroyant à la ville de Roubaix les armoiries suivantes : d’azur à un rot de sable, encadré d’or, accompagné en chef d’une étoile d’or accostée de deux bobines d’argent ; et en pointe d’une navette d’or ; à la bordure dentelée d’or.

 

 


EN SAVOIR PLUS

Achat du magazine Gens et Pierre de Roubaix

Voici les lieux où vous pouvez vous procurer notre magazine Gens et Pierre de Roubaix

 

La Boutique du Lieu : Boutique du musée La Piscine "André Diligent" à Roubaix

La Presse du Parc : 118, boulevard du Général de Gaulle à Roubaix

Office de Tourisme de Roubaix : 12, place de la Liberté à Roubaix

Librairie Autour des Mots : 1, place de la Gare à Roubaix

Librairie Le Cep : 5, avenue Jean-Baptiste Lebas à Roubaix

Librairie Les Lisières : 32, Grand'Place à Roubaix

Le Furet du Nord : 25, Grande Rue à Roubaix

La Civette de la Tour : 37, avenue Jussieu à Croix

Renaissance du Lille Ancien : 20/22, rue de la Monnaie à Lille

 

 


EN SAVOIR PLUS

Les étrangers à Roubaix en 1913

 

LES ETRANGERS A ROUBAIX EN 1913

 

Société d’Emulation de Roubaix, Bulletin N° 1, mars 1993

 

Notre ville a toujours été accueillante aux étrangers et l’on sait que le nombre très important de personnes de nationalité belge qu’elle comptait à la fin du 19ème siècle, qui dépassait celui des personnes de nationalité française, a fait dire que Roubaix était une ville belge en France.

 

La résidence en France des personnes de nationalité étrangère était régie par le décret du 2 octobre 1888 et la loi du 8 août 1893 qui prescrivaient à tout étranger de souscrire une déclaration donnant lieu à la délivrance d’un récépissé.

 

Les registres de ces délibérations sont conservés aux Archives municipales de Roubaix et le premier commence à la date du 9 octobre 1888.

 

On connait donc, famille par famille, les étrangers qui ont résidé dans notre ville, mais les documents ne permettent pas de faire le point sur le nombre des étrangers à une date donnée, il faut pour cela se reporter aux recensements établis tous les 5 ans.

 

Fort curieusement, la loi qui prescrivait la déclaration de résidence ne prévoyait pas de déclaration de départ.

 

Au cours de l’année 1913, les services responsables de la ville avaient reçu 2 100 déclarations et l’on possède une situation par origine du total des déclarations qui avaient été enregistrées depuis la mise en place de la loi jusqu’au 31 décembre 1913 et qui se chiffrent à 71 844 personnes.

 

Cette liste des nationalités des étrangers à Roubaix au début du siècle est intéressante car elle donne une physionomie de ce qu’était alors notre ville sur ce point.

 

On notait donc :

 

884 Allemands

23 Américains du nord

4 Américains du sud

234 Anglais et Irlandais

141 Autrichiens et Hongrois

69 260 Belges

3 Brésiliens

6 Bulgares

8 Danois

135 Espagnols

9 Grecs

419 Hollandais

374 Italiens

61 Luxembourgeois

6 Polonais

3 Portugais

64 Russes

12 Suédois et Norvégiens

134 Suisses

48 Turcs

5 Roumains

1 Egyptiens

9 Japonais

1 Mexicain

 

Le classement des nationalités tient compte des réalités politiques du moment (l’Angleterre comprend l’Irlande, l’Australie possède la Hongrie, le roi de Suède règne sur la Norvège.

 

Si la ville de Roubaix conserve actuellement sur une proportion importante d’étrangers, on constate évidemment que leur origine a fortement évoluée.

 

Sources : Rapport du Maire de Roubaix de l’année 1913.

 


EN SAVOIR PLUS

BOUTIQUE SER

Le chateau Vaissier, palais orientaliste d'un savonnier de Roubaix

 

 

 

 

Commander