La Société des Artistes roubaisiens

Elle fut constituée dès 1907 par des hommes courageux qui avaient la ferme conviction que l’Art pouvait se manifester à Roubaix. Evidemment, les premiers pas furent hésitants : dans les débuts, tout Roubaisien plus ou moins peintre ou sculpteur exposa au Salon librement. Si cette façon d’envisager les choses permit à des talents, consacrés depuis, de se révéler, elle donna lieu aussi à des expositions d’œuvres faibles qui discréditèrent un moment notre Salon. La presse s’en fit l’écho et nous en avons tenu compte.

Depuis, une sélection toute naturelle s’est opérée insensiblement et, maintenant, sans être trop sévère, un jury, composé d’artistes de générations différentes, veille au filtrage des œuvres. Le Jury représente les directions d’Arts les plus opposées quant à la forme, mais il n’admet qu’une chose : « la bonne peinture », et c’est ce lien-là qui forme son homogénéité. Nous ajoutons que le jury tient à être juste et impartial et qu’il n’obéit à aucune considération étrangère à l’Art.

Ce que nous voulons, c’est prouver aux Roubaisiens que les œuvres de leurs concitoyens sont à considérer avec intérêt ; qu’il y a chez nous des artistes à encourager, et que si l’appui moral et financier des amateurs misent faire cette œuvre louable nous pouvons espérer pour notre cité une vie artistique inconnue jusqu’ici.

« Que le public roubaisien le comprenne ! Notre effort en sera récompensé et dans cette sympathie, nous puiserons de nouvelles forces pour l’avenir ». C’est en ces termes, profession de foi, en quelque sorte, du Comité de la Société des Artistes roubaisiens, présidé par M. Paul Dervaux, assisté de Mme Lantoine-Neveux, d’Henri Delvarre, de Jean Diagoras et de quelques autres, que s’ouvrait le 12e Salon à la Galerie Dujardin, 14, boulevard de Paris à Roubaix, et où figuraient dans les membres fondateurs, Pierre Cordonnier, Jean Courrier, Eugène Dujardin et quelques autres. Salon qui fut ouvert du 19 au 29 mai 1929.

En 1969, dans le Journal de Roubaix, on rappelle que (en 1919 ?) Eugène Dujardin, avec l’aide de Jean Courrier et Sonneville, estimait qu’il fallait rassembler les artistes pour faire mieux connaître leurs œuvres. Chaque année, le Salon fut alors mis sur pied et s’est tenu jusqu’en 1925 (1929 !) au 14, boulevard de Paris, puis à l’Hôtel de Ville avec le succès que l’on sait. Les Présidents qui se sont succédé s’appellent MM. Paul Dervaux, Georges Teneul, Achille Vilquin, Thérèse Delfortries, Gérard Lemaître.

Il faut noter qu’en 1969, des artistes de Monchen-Gladbach et de Bradford, jumelés avec Roubaix, exposeront au Salon. Le Salon était alors présidé par M. Victor Provo, Maire, Président du Conseil Général du Nord. Les Artistes roubaisiens exposeront également dans la capitale, en effet à la galerie RG, sous l’impulsion de Gilbert Sailly. Dix huit artistes exposeront à Paris en 1966, 1968 et en 1969.

Gilbert Sailly sera Président du Salon en succédant à André Camion de 1974 à 1995, soit 21 ans de présidence. Alain Delsalle lui succède en novembre 1996. Il est Président à ce jour et réélu pour cinq années en 2004.

C’est en 1996, après un hommage à Gilbert Sailly et à Eugène Declercq que le Salon rendra hommage à un invité d’honneur de prestige. Ce sera d’abord en 1997 Maurice Maes, puis René Jacob en 1998, Arthur van Hecke en 1996, en 2003 Abel Leblanc et en 2004 Henri Delvarre et Achille Vilquin. Mme Courrier qui succédait à son père Eugène Dujardin, accueillit les jeunes du Salon des Artistes roubaisiens dans sa galerie du boulevard de Paris, puis de la rue du Vieil Abreuvoir. Les artistes roubaisiens sont reconnaissants à Henri Delvarre et Maurice Maes de leur avoir montré la voie et il est naturel que le Salon leur rendit hommage.

En 1954, Arthur van Hecke organise une grande exposition d’art contemporain à la galerie Dujardin et entraîne ses camarades du groupe de Roubaix à quitter le Salon. Juste retour des choses, il reviendra en 1999 comme invité d’honneur du Salon présidé par M. Vandierendonck, Maire de Roubaix. A cette occasion, le Musée La Piscine et son conservateur M. Bruno Gaudichon, prêteront des œuvres de van Hecke pour cet hommage, comme ils l’ont fait pour Maurice Maes en 1997. Le prochain invité d’honneur en décembre 2005 sera Jean Pierre Delannoy, ancien professeur à l’ERSEP et artiste peintre.

Le Salon compte à ce jour en moyenne 60 exposants de Roubaix et de la région ayant fait leurs études à Roubaix pour 120 artistes inscrits au fichier de l’association. En 2007, la Société fête son centenaire. Une exposition avec tous les artistes qui ont fait le renom de Roubaix sont invités à cette occasion, ainsi que les Sociétaires du Salon.

 

Alain Delsalle,

Président de la Société des Artistes roubaisiens

Posted in Arts et loisirs, Sociétés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *